Prophylaxie

La prophylaxie se définit comme « l’ensemble des moyens mis en place pour empêcher l’apparition d’une maladie ».

Empêcher l’apparition des caries et des déchaussements et maintenir les résultats des soins dentaires.

La carie, le déchaussement et la perte de dents qui peuvent en résulter ne sont pas une fatalité. L’examen clinique de votre bouche, aujourd’hui révèle un état satisfaisant. Votre état bucco-dentaire ne présente aucun symptôme rencontré communément en dentisterie.

Cependant, cet état de santé reste précaire. Les statistiques sont explicites : seulement 5% de la population ne rencontrera pas de maladie des dents.

Dans notre cabinet dentaire tous les moyens sont mis en œuvre pour empêcher l’apparition de la maladie carieuse ou parodontale (déchaussement) et d’en enrayer l’évolution et les aggravations.

En conséquence, un programme de suivi prophylactique vous est proposé pour éviter l’apparition et le développement des maladies bactériennes bucco-dentaires.

Les soins prophylactiques se substituent au traditionnel détartrage dont les résultats sont largement insuffisants pour empêcher le déchaussement et pour protéger de la carie.

La maladie carieuse

La carie est une maladie infectieuse due aux microbes de la bouche. Les dépôts alimentaires et les sucres favorisant la prolifération des bactéries cariogènes nocives pour la santé bucco-dentaire.

Les causes de la maladie : Votre bouche contient, et c’est normal, de très nombreux microbes. Certains sont « amicaux » et d’autres sont « hostiles ».

Parmi ceux-là, il y en a qui causent les caries. Quand ces deux catégories s’équilibrent, vous êtes en bonne santé dentaire et vous ne développez pas de carie. Dans certaines conditions, les microbes hostiles peuvent s’accumuler dans votre bouche, se nourrir des sucres de votre alimentation et produire alors des acides. Ce sont ces acides qui « carient » les dents.

Évolution

Cette maladie ne se développe pas d’une façon régulière ; elle évolue sur plusieurs mois par cycles plus ou moins rapides selon les sujets. Il y a un décalage entre l’apparition des premiers signes cliniques de la carie et l’acquisition bien antérieure des différents facteurs responsables.

Facteurs aggravants

Les premiers stades de la carie ne sont visibles que grâce à un examen dentaire, ils sont en outre, quelquefois réversibles. Le trou, n’est qu’une forme avancé et irréversible de la maladie. Il est fréquent que ce trou soit réduit voir invisible en surface et très important en dedans. La carie touche la dent « vivante » ou non. Lorsqu’elle est dévitalisée, il n’y a pas de signe douloureux. Il arrive aussi sur une dent vivante la carie soit indolore.

Prévention

La carie est, avec le déchaussement des dents, l’une des deux infections les plus communes chez l’homme. Nous disposons aujourd’hui, pour vous, des moyens de la stopper, de restaurer les dégâts qu’elle a causé, d’assurer la durée dans le temps de la restauration et d’éviter la récidive de cette maladie. Les premiers stades de la carie sont réversible grâce à des traitements médicamenteux en application locale : ce sont les traitement prophylactiques en surface

Retour haut de page